AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
C’est une page qui se tourne, après 2 ans
jour pour jour de plaisir et d’RP a vos cotés,
nous avons pris la décision de fermer. Ne
prenez pas cette mesure comme une punition
car vous n’y êtes pour rien. Encore merci à
toutes les personnes et les partenaires qui
ont fais vivre ce forum et sa communauté.
Nous vous souhaitons une bonne continuation.
Ce n’est qu’un aurevoir, notre nouveau forum
est en construction et ouvrira pour l’été 2011
nous espérons vous y retrouver prochainement.
Un livre d’or est ouvert pour receuillir vos réactions.
A BIENTOT Rodney & Lara
Derniers sujets
» Livre D'or
par Gaïa Jeu 14 Avr - 19:49

» Partie de pèche sans poissons [Will Parry - Evan Lorn]
par Evan Lorn Dim 10 Avr - 13:16

» Excursion sur Ireaflora
par Rodney McKay Dim 3 Avr - 18:04

» Will Parry
par Rodney McKay Jeu 31 Mar - 17:50

» Reglement à lire impérativement
par Will Parry Jeu 31 Mar - 7:40

» Mode D'emploi de la centrale de communication.[ à lire ]
par Will Parry Jeu 31 Mar - 7:40

» Goodbye Atlantis ! [ Appel des derniers passagers pour embarquement immédiat]
par Lara Scott Ven 18 Mar - 21:46

» Préparation mission sur Ireaflora
par Rodney McKay Jeu 10 Mar - 20:58

» Stargate Renaissance
par Lara Scott Mer 9 Mar - 13:35

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 17 le Mar 10 Déc - 11:28
Statistiques
Nous avons 46 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Jesse Cipher tameiki

Nos membres ont posté un total de 8234 messages dans 607 sujets

Partagez | 
 

 Cambriloage Musée du Caire- partie I

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Cambriloage Musée du Caire- partie I   Ven 20 Nov - 18:24

23h15 : القاهرة (le Caire), Capsis Palace Hôtel
Le réveil sonna. Il devait se dépêcher, dans quarante minutes il y aura un changement de gardien il profitera de l’occasion pour pénétrer dans le musée. Il avait étudié durant une semaine entière les va et vient des gardiens, leurs horaires ainsi que les emplacements des caméras et celui de la cible, afin de mettre au point une technique en principe imparable. Ce sera facile, comme à chaque fois…
Il jeta un dernier coup d’œil aux plans et prit un flingue, un silencieux, un cutter laser et deux mini bombes qu’il accrocha à sa ceinture, cela pouvait toujours servir.
Il sortit de sa luxueuse chambre fit quelques pas, s’assura que personne ne le regardait et pris en un claquement de doigt la forme d’un homme qu’il avait croisé durant la journée, un grand brun à la peau mate d’une trentaine d’années.
Une fois qu’il eut quitté de l’hôtel il arrêta un taxi et lui demanda de l’emmener au Rosabis Palace Hôtel.
A peine le quatrième kilomètre entamé, lorsqu’ils furent dans une rue obscure et desserte, il demanda au chauffeur de s’arrêter, malgré son étonnement il obéit, en une fraction de seconde, dans le silence de plomb, il reçu une balle dans la nuque. Light descendit de la voiture, extirpa le corps inerte et le jeta contre le mur suintant de crasse d’une maison. Puis il prit le volant et s’élança de façon fulgurante sur la route, ignorant feux rouges, stops et priorités, il doublait de tout cotés, suscitant de nombreux coups de klaxons.
A environ deux kilomètres du musée, il ralentit afin de ne pas attirer l’attention.

23h47 : القاهرة, place Tahrir
Il gara la voiture sur le trottoir, à une centaine de mètres de l’entrée, attendant le gardien qui devait prendre la relève : il arrivera, à pied, de la rue Simbel.
Le voilà, Bachir Chiheb, trente sept, originaire de Zagazig, il travaillait ici depuis sa majorité. Quand il passa devant la fenêtre ouverte de la voiture, Light l’interpella d’un « صباح الخير » (bonjour) parfaitement prononcé. L’homme s’arrêta, regarda dans la voiture, et s’écroula lourdement sur le sol pavé, tué par deux balles dans le ventre.
Light sortit, vérifia que personne n’avait aperçu la scène, mis le cadavre dans le coffre et prit l’apparence de l’homme qu’il venait de tué. D’un pas hâtif, Il se dirigeait vers le musée.
Revenir en haut Aller en bas
PNJ/MDJ

PNJ/MDJ

Relation : [Friendly : ]
[Enemy : ]
[Neutral : ]
[Obsessed : ]
[Attracted : ]
[Love : ]
Disponibilité pour RP (En jour) : à definir
Messages : 143
Date d'inscription : 17/04/2009

Feuille de personnage
Specialité / Race: Incarner d
Mission à son actif : plusieur

MessageSujet: Re: Cambriloage Musée du Caire- partie I   Dim 22 Nov - 14:14

23h00 : القاهرة (le Caire), Musée

Sarah Gardner travaillait depuis une semaine sur les différentes urnes funéraires qui étaient récemment arrivées au musée. L’étude de ces anciens objets était fascinante pour la scientifique qui était passionnée par l’histoire égyptienne. Elle avait déjà répertorié et analysé quatre urnes sur six. Elle examinait actuellement la cinquième. Pour ne pas déranger les visites du musée, seule la salle d’histoire naturelle avait été fermée, Sarah pouvait donc travailler en toute tranquillité.
Le gardien vint la prévenir de la fermeture du bâtiment. Elle avait encore deux urnes à décrypter, mais rien ne pressait, elle pouvait prendre tout son temps car les gardiens la connaissaient et personne n’était assez fou pour s’introduire ici en pleine nuit, les systèmes de sécurité étant très sophistiqués.


23h50 : قاعة متحف التاريخ الطبيعي ، القاهرة. (Salle d’histoire naturelle, musée du Caire)

Après 50 minutes d’examens poussées, Sandra alla remettre l’urne dans la salle des momies, elle reprendrait demain, elle était trop fatiguée pour travailler convenablement. Elle posa l’urne et partit chercher ses affaires dans la salle d’histoire naturelle de l’autre coté du couloir. Elle entendit des pas venant de l’escalier et se retourna. Un gardien arriva au premier étage et se dirigea vers la salle des momies. Il paraissait très décontracté et ne suivait pas vraiment la ronde habituelle. De plus la scientifique se souvint que le gardien n’aurait du arriver que vers minuit. La relève était-elle partit plus tôt ? Elle décida d’en savoir un peu plus et partit à sa rencontre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cambriloage Musée du Caire- partie I   Lun 23 Nov - 17:28

23h49 : متحف القاهرة (musée du Caire)
Il se trouvait devant le portail, il sortit de sa poche les clefs qu’il avait préalablement récupéré sur la dépouille du gardien, il l’ouvrit, S’avança sur le chemin qui menait à l’entré. Il contourna la fontaine par la droite jetant un bref coup d’œil derrière lui, passant à coté du sphinx de granit puis d’une des statuts d’Isis qui semblaient protéger l’entrée principale. Il arriva devant la grande porte de bois clouée, l’ouvrit en tournant trois fois la clef et s’introduit avec une étrange décontraction dans le hall puis la ferma dans un inquiétant grincement. Il fit quelques pas et prit a gauche se dirigeant vers le poste de surveillance, veillant à ce que personne ne suive, lorsqu’il y fut, il frappa se faisant passer pour Bachir Chiheb, une voix roque et forte l’invita à entrer. Il prit sa respiration pénétra dans la pièce avec un sourire victorieux et son arme dans la main, il balaya la pièce du regard et tua en une poignet de seconde les quatre personnes présente en ces lieux. Il s’installa devant le piano de technologie qui s’offrait à lui, prit quelques seconde pour l’observer et désactiva rapidement les caméras, l’alarmes grâce au passe qu’il avait récupéré sur l’un des corps immobile qui semblait s’incliner devant lui.
C’était si facile, personne ne pouvait l’arrêter, avoir des preuves de sa culpabilité car caché derrière l’un de ses innombrables masques il pouvait faire ce qu’il voulait sans que l’on sache qui il est, en toute impunité. Il était heureux de voir à quel point sa vie était extraordinaire, et comment son pouvoir lui la simplifié. Les choses les plus folles lui devenait un jeux d’enfant.

23h51 : متحف القاهرة
Il partit, s’élançant dans les vastes couloirs emplis d’objets antiques abrités sous des vitrines presque invisibles qui donnaient au murs toute la personnalité et la classe dont il manquaient cruellement. Il prit son élan et emprunta l’escalier situé à l’extrême droite du musée, puis se dirigea vers la salle des momie avec toujours cette décontraction qui était du à sa connaissance des lieux, il paraissait connaître ce bâtiment depuis des années. Il y était presque, plus que quelques pas et il s’emparerait de l’urne funéraire qu’il doit dérober pour l’un de ses plus fidèle client.
Quand soudain, une femme l’interpella, lui demandant ce qu’il faisait ici et pourquoi ne suivait il pas sa ronde habituelle ? Surpris, il ne comprenait pas pourquoi il ne l’avait pas vu au poste de surveillance, que faisait elle là ? Il devait réagir, il sortit son flingue de sa ceinture, le pointa sur elle et tira. A son grand étonnement, un champ de force violacé apparut devant elle, la protégeant du trio de balle qu’il venait de lui asséner.
Comprenant vite qu’il ne pourrait pas la tuer ainsi, Il couru vers elle, sauta en tournant lui même et lui donna d’un coup de pied dans la tête et retomba allongé avec une grande légèreté sur le carrelage froid, elle recula, entraînée par la violence du coup. Il la regarda avec un air provocateur. Agacée, elle s’élança vers lui, il se releva en un saut, la frappa au ventre, lui saisit les deux bras pour l’immobiliser et lui asséna un nouveau coup de pied au visage avec un agile levé de jambe, prit appuis sur ses bras et sauta par dessus son épaule droite et lui donna un violent coup de poing dans le dos, elle hurla de douleur. Elle tenta de le frapper à plusieurs reprises, il les esquiva tous. Il la poussa avec un morceau de vitrine d’environ deux mètres qu’elle avait brisé avec la violences de ses poings qu’il avait récupéré. Il se rendit compte que ce combat ne le mènerait à rien, elle semblait inépuisable, il fallait qu’il récupère ce qu’il était venu chercher et qu’il s’en aille. Il fit un salto arrière et la frappa au menton, la renversant sur le sol et couru pour récupérer l’urne funéraire. Il regarda autour de lui, elle commençait à se relever. Après avoir ironiquement salué son adversaire il sauta par la fenêtre et disparu dans l’obscurité nocturne. N’ayant oublié de laisser derrière lui un as de pic, symbole de son insatiable réussite et de sa liberté.
Revenir en haut Aller en bas
PNJ/MDJ

PNJ/MDJ

Relation : [Friendly : ]
[Enemy : ]
[Neutral : ]
[Obsessed : ]
[Attracted : ]
[Love : ]
Disponibilité pour RP (En jour) : à definir
Messages : 143
Date d'inscription : 17/04/2009

Feuille de personnage
Specialité / Race: Incarner d
Mission à son actif : plusieur

MessageSujet: Re: Cambriloage Musée du Caire- partie I   Mer 25 Nov - 16:07

Sarah fut déséquilibrée lorsque son agresseur la frappa au menton. Elle roula à terre dans les éclats des verres de la vitrine qui avait explosée lors du combat. Elle se releva péniblement pour le voir la saluer et s’échapper par la fenêtre la plus proche, laissant un as de pique derrière lui. Comme pour mieux piller son travail, cet homme venait de voler la seule urne qui lui restait à analyser. Personne ne savait ce qu’elle contenait réellement. Etrangement, aucun agent de sécurité n’avait été ameuté par le bruit. Les avait-il tous tués ? Cet individu était un professionnel, cela ne faisait aucun doute. Mais comment avait-il pût prendre l’apparence de l’un des gardiens ? Etait-il lui aussi un symbiote ? Sarah reprit ses esprits et repartit vers la salle d’histoire naturelle, chercha son carnet d’adresses et releva le téléphone d’un certain Rodney Mc Kay qui, elle n’en doutait point, était le plus à même de résoudre se mystère. Elle savait aussi que ce scientifique était actuellement sur Terre, contrairement à son ami Daniel Jackson dont elle n’avait plus de nouvelles pour le moment. Elle composa le numéro de Mc Kay mais son téléphone sonna occupé. Elle rangea ses affaires pour perdre quelques minutes et réessaya de le joindre. Cette fois il décrocha.

(cf : centrale de communication)

La réaction de Rodney l’apaisa. Elle prit son matériel et alla au parking du musée récupérer sa voiture. L’endroit était calme, désert. Comme si rien ne s’était passé. Seuls les gardiens manquaient à l’appel. Elle démarra et se dirigea vers son appartement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cambriloage Musée du Caire- partie I   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cambriloage Musée du Caire- partie I
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Femmes du Caire
» Musée Marmottan Monet
» Paris - Le Musée d'Orsay...
» Nouvelle structure de la Partie Privée
» Partie de chasse entre amie [ Nuage Argentée ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Autres Planetes :: Terre-
Sauter vers: